Construction du dispensaire en brique de terre

En accord avec nos partenaires locaux, le projet de construction veut éviter ou minimiser l’usage de matériaux souvent importés et dont la fabrication est gourmande en énergie (tôle de toiture, ciment, etc.) au profit de tuiles artisanales et de briques moulées en terre crue comprimée (BTC) plus solides et dont la perspiration et le rapport qualité/coût sont excellents. Assamba a participé aux frais de formation d’artisans maçons pour la fabrication et la pose des briques et tuiles dans le cadre de la construction de la loge. Cette formation a été assurée par le Centre de Promotion des Artisans de Bafoussam (CEPAB) qui bénéficie aussi des conseils de CRATerre, le Centre international de la construction en terre de l’Ecole d’Architecture de Grenoble.


Ouverture du centre

Avant d’ouvrir les portes du centre au public, il était nécessaire que les autorités administratives soient informées. C’est la raison de la cérémonie d’ouverture que nous avons due organiser le 1er mars 2010 au centre. Le but était de faire savoir que le centre est ouvert et répond aux normes officielles et peut enfin prodiguer des soins de santé à la population.

Une foule nombreuse a participé avec des danses de groupe de femmes pour les réjouissances, ainsi qu’une animation par un morceau de musique chanté par l’artiste d’origine Bansoa, Keng Godefroy. Il reste bien entendu que cette ouverture est symbolique et que l'inauguration se fera en decembre 2010 et tout le comité de Assamba devra être présent.


Inauguration du Centre

Elle a eu lieu le 04 Décembre 2010 et fut un franc succès, tant pour l'initiateur le Dr Sigam, que pour les habitants du village de Banock, véritable bénéficiaires de ce centre. Tous les "enfants du village" de tout bord sont venus des quatres coins du Cameroun pour assister à la cérémonie.
Avec cette infrastructure et 16 membres du personnel dont 12 du corps médical, le centre médical de Banock reçoit en moyenne 160 à 250 nouveaux cas par mois.